our sécuriser vos bureaux contre le risque d’incendie, il existe un certain nombre de mesures, que ce soit en matière d’aménagement de bureau et de mobilier de bureau. R & G Conseils fait le point pour vous.

Aménagement de bureau et sécurité incendie

L’aménagement de vos locaux doit respecter les dispositions de l’arrêté du 25 juin 1980 « contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public ».

Ces dispositions concernent les aménagements, le chauffage, les installations électriques et l’éclairage mais aussi le mobilier de bureau.

Le décret du Code du travail concernant la sécurité et la santé applicable aux lieux de travail fixe également des obligations en termes de prévention et de lutte contre les incendies. Vous trouverez un grand nombre d’informations fiables sur le site de ​L’INRS à propos de la sécurité incendie mais aussi des réglementations, normes, conseils d’utilisation et maintenance des extincteurs.

Mobilier de bureau et sécurité incendie

Le choix du mobilier de bureau permet également de prévenir les risques d’incendie.

En effet, il faut tenir compte du comportement au feu de votre mobilier de bureau. La réaction au feu des matériaux est classée en 5 catégories en France : M0 à M4, en sachant que M0 correspond à des matériaux incombustibles et M4 facilement inflammables.

A chaque situation correspond une norme à respecter, par exemple : le plafond des escaliers protégés doit être de catégorie M1, c’est-à-dire « non inflammable » car il s’agit d’escaliers dans lesquels le public et vos employés doivent être protégés des flammes et de la fumée.

L’importance de l’agencement du mobilier de bureau

L’agencement de votre mobilier de bureau n’est pas anodin, il doit être étudié avec soin avant de mettre en place votre mobilier. En effet, la circulation doit être fluide et facilitée en cas d’évacuation. Il faut donc anticiper le risque d’incendie et les mouvements de foule que cela peut occasionner en fixant au sol les cloisons de bureau amovibles ou encore les rayonnages et présentoirs. Cela évitera qu’ils tombent et causent des accidents lors de l’évacuation des bureaux.

Prévoyez aussi un éclairage de sécurité pour mettre en lumière tout ce qui pourrait être un obstacle à l’évacuation : fauteuil tombé, accessoires de bureau renversés, fils électriques qui traînent… Il faut minimiser le risque de chute lors de l’évacuation des locaux. En effet cette évacuation doit être rapide et efficace.