Que dit la législation sur l’éclairage ? Quelles sont vos obligations pour le confort de vos salariés ? R & G Conseils refait le point.

La législation

Tous les locaux doivent être lumineux, l’éclairage naturel est une obligation. L’éclairage artificiel doit venir en addition et l’ensemble doit être suffisant pour la réalisation des tâches qui incombent à vos salariés.

Toutes les ouvertures (fenêtres, baies vitrées…) doivent être transparentes et avoir une vue sur l’extérieur. Les salariés doivent également être préservé de l’éclairage indirect : des reflets des fenêtres sur le mobilier et sur les équipements informatiques par exemple.

Enfin, toutes les zones des locaux doivent être éclairées. Le niveau de luminosité doit être adapté à l’activité et au type d’espace.

Modes d’éclairage

En règle générale, les luminaires principaux sont intégrés au plafond pour des raisons pratiques. Il faut cependant prévoir des grilles de défilement pour éviter l’éblouissement.

Il est conseillé de fournir une lampe de bureau à chaque salarié, en complément de l’éclairage naturel et artificiel, afin que chacun puisse adapter l’intensité de l’éclairage pour son confort personnel.

Idéalement, il faut fournir une lampe dotée d’un bras articulé qui permet d’orienter la source d’éclairage en fonction de ses besoins.

Découvrez une sélection de lampes de bureau et de lampes de terre.