Les tendances et les normes ont beaucoup évolué avec les années, alors qu’en est-il du mobilier de bureau aujourd’hui ?

Des meubles de bureau plus petits

Des meubles de bureau plus petitsLa superficie des bureaux s’est réduite en même temps que les loyers et le prix du mètre carré ont augmenté, c’est pourquoi la taille des bureaux diminue également avec les années.

L’AFNOR préconise cependant des surfaces minimum par salarié : 10 m² (pas moins, mais plus c’est possible). Ainsi, la surface minimale pour le plan de travail recommandée est désormais de 0,80 m x 1,20 m soit la moitié de ce que l’on préconisait dans les années 90.

Des meubles de bureau de formes différentes

Des meubles de bureau de formes différentesAuparavant, la superficie et la forme du plan de travail du bureau correspondait aux responsabilités et à l’importance de la personne qui l’occupait.

Désormais, le plateau de bureau (plan de travail) est plus petit et le bureau d’angle est de moins en moins répandu.

De plus en plus souvent, les bureaux ne sont même plus attribués à une personne : c’est le premier arrivé qui choisit le bureau qu’il occupera  la journée. Ils sont de plus en plus petits et de moins en moins personnels.

Un mobilier de bureau “collaboratif”

Un mobilier de bureau "collaboratif"

Désormais, les bureaux sont modulables et permettent d’agencer et réagencer les bureaux à volonté. Il est possible de créer des pôles de postes de travail en installant le mobilier de bureau en îlots.