L’hygiène au travail est réglementée par l’article R.4228-1 du Code du travail. Le Code du travail vous impose un certain nombre de dispositions et équipements de bureau à mettre en place pour assurer l’hygiène au travail.

Les sanitaires en milieu professionnel

En matière de sanitaires, le Code du travail impose un urinoir et un wc pour 20 salariés et 2 WC pour 20 salariées.

Les sanitaires de vos bureaux professionnels doivent être séparés et ne pas être mixtes. Vous devrez aussi prévoir l’accès de personnes à mobilité réduite, en adaptant les sanitaires existants ou en prévoyant des sanitaires spéciaux.

La chasse d’eau doit être opérationnelle, l’approvisionnement en papier hygiénique doit être continu et des poubelles doivent être mises à dispositions des dames. Ces poubelles devant être vidées et nettoyées régulièrement pour des raisons évidentes d’hygiène.

Vos sanitaires doivent comporter lavabos ou lave-mains ainsi que du savon et un système de séchage.

Le nettoyage des sanitaires de bureau

Les espaces de travail et de restauration doivent être nettoyés après le travail, vous pouvez faire appel à une société de nettoyage, à une femme de ménage… en fonction de votre budget, il existe de nombreuses solutions.

Limiter la propagation des microbes en milieu professionnel

Aérer est la solution pour un air plus sain, pour limiter la propagation de microbes. De plus, aérer permet de limiter les risques de maux de tête. Vos bureaux doivent comporter des bouches d’aération pour renouveler l’air ou une VMC.

Tous les matins, il est conseillé d’aérer un peu pour commencer la journée avec un air frais et sain dans les bureaux. Cela permet notamment de limiter le risque de propagation des microbes. Pour éviter la propagation, il est également conseillé de se laver régulièrement les mains.