L’aménagement de bureau est une chose et l’aménagement du poste de travail en est une autre, tout aussi essentielle. HUGGY vous apporte cinq conseils pour l’aménagement de votre poste de travail.

Bien s’installer devant un ordinateur

Il faut bien régler son siège de bureau en fonction du clavier. Il faut faire en sorte que les coudes soient à angle droit par rapport au bureau, cette position est la position idéale du corps, notamment pour éviter de la fatigue dans les bras, les épaules… La distance idéale entre l’écran et l’utilisateur est simple à déterminer : tendre le bras pour toucher l’écran. Si le bras ne peut être tendu, c’est que la distance n’est pas suffisante.

Respecter la surface recommandée par une norme Afnor

La surface recommandée par une norme Afnor est de 10 m² au minimum pour un travailleur mais il est conseillé en openspace de prévoir une surface de 12 à 15 m². Le poste de travail doit faire environ 1 m 20 sur 80 centimètres de largeur.

Assurer le confort visuel du salarié

En ce qui concerne la lumière, il est préférable de n’avoir ni zone d’ombre ni d’éblouissement c’est pourquoi il est préférable d’avoir une source de lumière directe faible et une source de lumière indirecte plus importante, tout en favorisant au maximum l’éclairage naturel. Pour les postes de travail à proximité de fenêtres, il faut les installer de façon à limiter les reflets sur l’écran.

Le choix des couleurs est aussi important pour le confort visuel, c’est pourquoi il faut y penser lors du choix du mobilier de bureau et de la peinture bureau. Évitez donc les couleurs trop vives en trop grande quantité.

Une température idéale

La température doit être stabilisée entre 22 et 26° maximum, c’est pourquoi il faut songer à un système de climatisation pour l’été et de chauffage pour l’hiver. Pour éviter l’usage de la climatisation en été, vous pourrez avoir recours aux stores (extérieurs plutôt qu’intérieurs pour plus d’efficacité). Évitez aussi les courants d’air dans les bureaux et pensez à un système de ventilation lors de l’aménagement de vos bureaux.

Isolation et bruits

Le volume sonore ne doit pas excéder les 45 décibels. Il est donc nécessaire d’isoler au mieux les bureaux des bruits extérieurs. Attention cependant : trop peu de bruits nuit à la concentration, car dans un environnement trop silencieux, le moindre bruit sera source de déconcentration. Il faut trouver le juste milieu pour permettre à chacun de travailler dans les meilleures conditions, tout en prenant en compte la limite des 45 décibels maximum.