Afin d’apporter un niveau de confort minimum et de bonnes conditions de travail, il est important de bien choisir son mobilier de bureau et un mobilier de bureau répondant aux exigences du Code du Travail.

Que dit le Code du Travail en matière de mobilier de bureau ?

L’INRS fait des préconisations en matière de mobilier de bureau dans sa fiche “L’aménagement des bureaux” afin que celui-ci réponde aux exigences du Code du Travail.

La réglementation impose un bureau dont le plan de travail est d’une surface suffisante pour la réalisation des tâches de l’utilisateur mais aussi pour les dimensions du matériel et des évolutions éventuelles du poste de travail.
Le plan de travail doit idéalement faire un minimum de 80 cm de profondeur et de 120 cm de longueur. Il doit aussi pouvoir se régler en hauteur pour s’adapter à la morphologie de son utilisateur. Pour le choix du modèle, évitez les surfaces réfléchissantes et privilégiez les couleurs claires.
Concernant les sièges et fauteuils de bureau, l’INRS préconise un piètement à 5 branches et une assise, un dossier et des accoudoirs (s’il y en a) réglables. Pour le choix du modèle, un mécanisme synchrone est conseillé. En matière de couleur, vous avez de nombreuses possibilités.

Quel mobilier de bureau pour être en conformité avec le Code du Travail ?

Le Code du Travail n’impose pas de type de mobilier de bureau précis mais du mobilier de bureau adapté à son utilisation et sa fonction.

Sièges et fauteuils de bureau : Ils doivent être adaptés à la durée d’utilisation, notamment pour le choix de l’assise. Ils doivent être ergonomiques (réglables) et confortables puisque la plupart de la journée est passée assise.

Le bureau : Il faut toujours tenir compte de l’espace et de la configuration de la pièce pour choisir le type de bureau (droit, angle…). Il est préférable de le choisir réglable puisque nous n’avons pas tous la même morphologie. Il est également conseillé de prévoir un système pour dissimuler les câbles. Ce système, en plus d’être esthétique permettra de réduire le risque de chutes.

Les normes : Le mobilier de bureau doit malgré tout répondre à certaines normes : NF pour la qualité et la sécurité – NF sécurité confortique – NF environnement – ISO dont ISO 9001 – ISO 14 000 – FSC pour les matériaux en bois.