Travailler assis derrière un bureau comporte des risques auxquels on ne pense pas forcément. Quels sont ces risques et comment y remédier ?

Rester assis à un bureau comporte des risques

On ne l’envisage peut être pas mais rester assis plusieurs heures à un bureau comporte des risques. Douleurs, problèmes de circulation, courbatures, douleurs dorsales …

Comment y remédier ?

Pour éviter tous les désagréments liés au travail assis derrière un bureau, il est conseillé de faire des pauses régulières et de se déplacer pour favoriser la circulation sanguine dans les jambes, évitant ainsi les jambes lourdes à la fin de la journée. Il est aussi conseillé de s’étirer que ce soit le dos, la nuque, les épaules ou les poignets. Cela détend et limite les courbatures après une longue journée.

Pour cela, tous les prétextes sont bons : demander une information à un collègue qui travaille à proximité, prendre les escaliers pour monter au bureau au lieu de l’ascenceur, aller prendre un café ou une boisson froide comme chaude, faire des photocopies ou réceptionner un document imprimé.

Il est nécessaire de bouger un peu toutes les heures, même 5 minutes. Cela permet aussi de faire une pause, de prendre un peu l’air pour revenir plus concentré sur les tâches à réaliser. De plus, prendre l’air limite les risques d’avoir mal à la tête en passant la journée confiné au bureau.

Adaptez l’environnement de travail

Pour inciter à bouger, il suffit d’éloigner les imprimantes des postes de travail, cela peut aussi apporter plus de calme dans l’espace de travail. Il faut pouvoir alterner les positions et adapter le mobilier de bureau (le réglage du fauteuil de bureau par exemple) … Tout ceci participera à l’amélioration du quotidien au travail.